#UnJourDesTextes

#UnJourDesTextes – Jour 1 – Le courage d’avancer

« Je n’y arriverai pas », souffla-t-il en se laissant tomber dans la bruyère, épuisé.

Cela faisait maintenant plusieurs semaines qu’il bravait le vent, la pluie et la neige, pour atteindre sa destination. Étonnamment, à mesure que son fardeau s’alourdissait, il ressentait de moins en moins la faim et la soif. Seule la fatigue, qui s’abattait comme une chape de plomb sur ses épaules, le dévorait vivant.

« Je sais, c’est injuste. D’ailleurs on ne devrait même pas être là. » soupira son compagnon de route, en s’allongeant dans les herbes folles, perclus de courbatures.

Injuste, c’est le mot. Pour réparer les erreurs des autres, ils devaient mettre leur vie en péril. Abandonner leur foyer, prendre la route, ne jamais s’arrêter, lutter chaque instant contre leur volonté qui leur hurlait « Demi-tour ! » jusqu’au plus profond de leurs entrailles.

Là, étendu dans la bruyère, ses oreilles bourdonnaient, et le monde autour de lui commença à s’effacer, comme si un voile gris et épais recouvrait le paysage. « Que tout s’arrête, ici et maintenant ! » pensa-t-il. Sa détermination se noya dans cette pesanteur poisseuse. Bientôt, il ne put plus penser à son but initial, seulement à la saveur aigre-douce de l’abandon où il y trouverait un semblant de répit. Mais c’était sans compter sur la volonté de son compagnon.

« Même les ténèbres doivent passer. Un jour nouveau viendra et lorsque le soleil brillera, il n’en sera que plus éclatant. On doit continuer notre route, parce que nous avons foi en quelque chose. »

« En quoi avons-nous foi ? »

« Il y a du bon dans ce monde, M. Frodon, et il faut se battre pour cela. »

Alors ils se relevèrent, vaille que coûte, mobilisant toute la volonté qu’il leur restait, pour continuer leur route jusqu’au sommet de la montagne. Car le vrai courage n’est pas de tomber, mais de savoir se relever même quand tout espoir semble perdu. Et du courage, ils n’en manquaient pas.

Tout de même, le Conseil aurait pu envoyer ces fichus aigles à leur place.

L’initiative #UnJourDesTextes

“Ecrire pour passer le temps, pour occuper les minutes, pour se libérer l’esprit. Ecrire pour soi, pour les autres, mettre des mots. Se laisser aller mais aussi lire, découvrir, partager.”

Ce rendez-vous journalier, proposé par @FromYukon et débuté lors du 1er jour du confinement, vous permet de peaufiner votre plume, vous essayer à d’autres styles, et plus largement vous offre une nouvelle occupation lors de cette période historique. Pour participer, rien de plus simple : abonnez-vous au compte Twitter @UnJourDesTextes pour connaître, tous les jours à 14h, le prochain challenge !

© Crédit photo : Composita / Pixabay

2 comments

  1. Belle histoire et beau style, j’adore !

    1. Merci beaucoup Delphine ! Vous essayez le challenge ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Top