Zone Blanche poursuit son chemin !

Le site a 3 mois d’existence, et j’ai pensé qu’il était temps de faire un petit bilan. J’ai aussi des petites choses à annoncer ! Je souhaite en premier lieu vous remercier, visiteurs de la première heure tout comme nouvel arrivant, pour avoir partagé avec moi le plaisir de découvrir. J’ai reçu beaucoup d’encouragements et d’idées pour améliorer Zone Blanche, et ça, c’est vraiment motivant, car j’ai senti que ce projet plaisait !

Femme heureuse sur une route
L’important, c’est le chemin ! © Julien Lavallée / Stocksnap.io

Le but ultime de ce site n’est pas d’exploser des records d’audimat. C’est, avant tout, de créer cette petite boîte à trésors que j’ai envie d’ouvrir de temps en temps pour en admirer les joyaux. De rajouter un diamant par-ci, une émeraude par-là, au fur et à mesure de mes découvertes, de chercher la pièce de collection ultime. Et, en plus, d’en faire profiter ceux qui aiment ces destinations perdues au milieu de nulle part. Je communique sur les réseaux sociaux, probablement pas assez (d’ailleurs, n’oubliez pas de vous abonner sur Facebook et/ou sur Twitter !), et je cherche encore à faire évoluer ma ligne éditoriale sans trahir l’essence même de Zone Blanche.

Le principal problème du site, à l’heure actuelle, est que j’y poste peu d’articles, car ceux qui sont en ligne m’ont pris un temps fou pour les écrire (j’ai toujours eu du mal à faire court en plus…). Parfois, je n’arrive pas à dégager suffisamment de temps pour rédiger. Parfois, aussi, je n’ai juste pas envie d’écrire (oui, ça arrive !). Pour vous donner une indication, les articles comme Svalbard et Socotra me prennent environ une semaine entière de travail (et pas aux 35h). Cela m’embête beaucoup, car, parfois, j’ai juste envie d’écrire quelque chose de simple, autour du thème du voyage, sans forcément devoir plonger pendant des heures dans les méandres de Google.

J’ai donc décidé d’élargir les sujets abordés dans les articles.

Alors que, depuis février, je ne parle que de destinations, j’ai aussi maintenant envie de parler des outils utiles pour voyager (entre autres). Parce qu’un aventurier n’est rien sans sa boussole, je trouve que Zone Blanche manque de ce genre de choses pour devenir vraiment complet. De plus, même si je n’ai pas les yeux rivés en permanence sur les statistiques de visites, je tiens à rendre ce site dynamique et vivant. Cela me fait vraiment plaisir quand je vois que quelqu’un a passé plusieurs minutes à naviguer d’articles en articles, et cela me suffit pour l’instant. Le principal étant que quelqu’un qui cherche un peu de dépaysement atypique puisse tomber sur Zone Blanche et être content de découvrir ces beaux endroits !

En parlant statistiques, voici quelques données intéressantes…

Vous êtes 1 002 a être passés sur Zone Blanche. C’est énorme ! Et ce qui m’étonne encore plus, c’est la diversité des pays d’où proviennent les connections. Voici un top 5 des pays apportant le plus de trafic :

  1. France
  2. Royaume-Uni
  3. Allemagne
  4. États-Unis
  5. Belgique

cartographie des pays se connectant à Zone Blanche

En tout, Zone Blanche a enregistré des connexions provenant de 54 pays différentes. Parmi eux, j’ai par exemple le Togo, la Chine, le Mexique, la Roumanie, le Qatar… C’est très diversifié ! Si c’est une chose de savoir qu’Internet permet d’accéder à l’autre bout du monde, c’en est une autre de constater par les chiffres à quel point l’adresse du site a circulé ! Un grand merci à vous tous !

Zone Blanche, c’est aussi une formidable opportunité pour moi !

Je voulais lancer ce site pour le fun, mais aussi pour avoir la chance de gérer un projet en globalité. Depuis que j’ai ce support pour m’exercer, j’ai beaucoup évolué. J’ai compris beaucoup de choses qui étaient encore floues, faute d’avoir pu les expérimenter par moi-même avec une aussi forte implication. Il faut savoir aussi que j’ai lancé ce site en étant au chômage. Pour rester active. M’améliorer. Tout en menant de front un projet qui me tenait à cœur depuis longtemps, et sur lequel je n’avais jamais trouvé le temps de me pencher sérieusement.

Je parlais de petites choses à annoncer en introduction, alors voici la meilleure. J’ai trouvé du travail. C’est très récent, et mon expérience sur Zone Blanche m’a beaucoup aidée à savoir exactement où me positionner en termes de compétences, et de mieux comprendre mes attentes dans le monde du travail. Je vais donc déménager cet été à Lyon, et commencer une nouvelle aventure où je serai amenée à faire principalement de la veille, de la rédaction web, de la gestion de projet, et à travailler sous WordPress. Autant dire que c’est la fête à la maison depuis quelques jours ! Bien sûr, comme je serai bien occupée avec le déménagement, et mon adaptation à ce nouveau rythme de vie, je ne sais pas encore comment je vais gérer Zone Blanche à côté. C’est aussi pour cette raison que j’ai décidé de diversifier les thématiques proposées sur ce site, pour me permettre de continuer à écrire sans devoir y consacrer trop de temps.

Le site n’en est qu’à ses débuts, c’est parfois laborieux, mais j’y tiens beaucoup et je compte faire grossir mon petit coffre à trésors pour que chaque personne qui tombe dessus ressorte émerveillée de tout ce que la Terre a à nous offrir. Et, pourquoi pas, dans quelques années, qu’il devienne une référence francophone des endroits planqués ? D’autant plus que depuis ce week-end, j’ai l’arme imparable pour rester collée sur ma chaise d’ordinateur : Méroé, ma chatonne qui est tellement mignonne que je ne peux me résoudre à l’enlever de mes genoux ! Si vous avez suivi un peu les anciens articles, ce prénom vous rappellera peut-être quelque chose

Méroé
Méroé est nommée d’après l’endroit qui m’a le plus marquée pour le moment ! Bienvenue à elle dans mon petit monde !

Je vous souhaite à tous une très bonne semaine et vous remercie encore du fond du cœur pour votre intérêt envers mon petit projet !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top
Menu